rejoignez-nous !

avec le soutien

  • Bouygues Construction
  • Caisse des Dépôts
  • Ademe

Vous avez déjà un compte ?

identifiez-vous

créer un compte !

Les Campus membres

UNIVERSITÉS

ÉCOLES DE MANAGEMENT

ÉCOLES D’INGÉNIEURS

ÉTABLISSEMENTS SPÉCIALISÉS

avec le soutien

Néoplanète
Comité 21
L'Etudiant
REFEDD
AEF
Des Enjeux et des Hommes

#COP21 - Campus engagés pour le climat – Université Catholique de Lille

#COP21 - Campus engagés pour le climat – Université Catholique de Lille

L’Université Catholique de Lille (UCL), membre du réseau Campus Responsables depuis 2010, a fêté ses 140 ans en 2015. Engagée depuis 2006 pour le développement durable, elle a crée en 2007 l’Institut du Développement Durable et Responsable (IDDR), qui privilégie une approche transversale et mobilise à la fois l’ensemble des acteurs de l’Université (étudiants, salariés et visiteurs), les établissements de recherche et d’enseignement supérieur, les hôpitaux, ainsi que ses partenaires institutionnels et industriels. Son engagement pour le développement durable se traduit par plusieurs actions concrètes, qui lui valent d’être en avant-garde sur la mobilité avec un plan de déplacement (PDE) ambitieux : 900 stationnements de vélo, la proximité du réseau de transport en commun, l’installation d’un distributeur de titres Transpole dans l'enceinte de l'établissement, le service Autopartage et les bornes V'Lille. L’UCL est aussi engagée dans la troisième révolution industrielle (TRI) depuis novembre 2013, et contribue ainsi à la transition énergétique, écologique et sociale de la région Nord-Pas-de-Calais. Pour cela, le campus a mis sur pied le programme LIVE TREE (LIlle Vauban En TRansition Energétique et Economique) : une démarche globale concernant tous les aspects de la vie de l’Université, en lien avec son environnement (habitants des quartiers Vauban et Humanicité, et entreprises partenaires). Elle vise ainsi à contribuer à un autre modèle de société, en lien avec le projet régional « Université Zéro Carbone » qui concerne l’ensemble des Universités du Nord-Pas de Calais. Elle a développé le Label Humanité, une démarche volontaire qui permet aux étudiants de l'Institut Polytechnicum de Lille d'acquérir une compétence spécifique sur le développement durable et la responsabilité sociétale des entreprises. Un Living lab permet depuis 2013 de faire participer et interagir l’ensemble des acteurs concernés par une question à travers un partenariat créatif de chercheurs, entreprises, associations, citoyens, usagers et autorités.  En 2014, l’Université Catholique de Lille a été primée aux Trophées de Campus responsables pour son quartier « Humanicité » dans la catégorie « Responsabilité sociale et sociétale », soutenue par Veolia et l’AEF. Le quartier Humanicité où co-habitent 2 200 habitants et 800 professionnels, a vu le jour en 2011 à Lomme-Capinghem. Il favorise la mixité des fonctions, des populations, l’accueil des populations fragilisées et le développement durable. Au sein des Ateliers d’Humanicité, ils évaluent en commun le vivre ensemble et expérimentent des dispositifs innovants. En lien avec la COP21, le Père Luc Dubrulle, Président-Recteur délégué, a animé deux conférences les 23 et 24 novembre pour présenter l’encyclique Laudato si’ (Loué sois-tu). Publiée en juin dernier, la lettre encyclique Laudato si’ du pape François, est consacrée aux questions environnementales et à l’écologie humaine. Pour la première fois, elle aborde le problème de la protection de la nature, la « maison commune », et propose un dialogue avec tous sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète, pour une conversion écologique devenue nécessaire. Elle reconnait par là que le sujet est un enjeu majeur pour l’humanité. Au sein de l’UCL, une Simul’ONU 2015 sur le thème du changement climatique s’est tenue le 1er décembre. Cet exercice est une authentique simulation grandeur réelle des travaux diplomatiques et de négociation internationale de l’Assemblée Générale des Nations-Unies, dans une ligne de conduite officielle et une procédure stricte et formelle. Pour la quatrième année de cet exercice, les étudiants de l’UCL ont représenté chacun une délégation d’un Etat membre de l’ONU. Préparant des discours, planifiant des stratégies et discutant avec leurs alliés et adversaires, les étudiants ont mené les débats vers l’identification et la mise en oeuvre de solutions pour que la lutte contre le réchauffement climatique soit porteuse de coopération, et non d’opposition, au sein de la communauté internationale. Pour s’y préparer les étudiants ont bénéficié de 8 heures de formation complémentaires. Un jury, composé de professeurs et de spécialistes internationaux, a évalué les prestations et a récompensé les meilleures équipes.

 

autres actualités