rejoignez-nous !

avec le soutien

  • Bouygues Construction
  • Caisse des Dépôts
  • Ademe

Vous avez déjà un compte ?

identifiez-vous

créer un compte !

Les Campus membres

UNIVERSITÉS

ÉCOLES DE MANAGEMENT

ÉCOLES D’INGÉNIEURS

ÉTABLISSEMENTS SPÉCIALISÉS

avec le soutien

Néoplanète
Des Enjeux et des Hommes
AEF
Comité 21
REFEDD
L'Etudiant

Le Manifeste étudiant pour un réveil écologique : ACTE II

Le Manifeste étudiant pour un réveil écologique : ACTE II

Le 8 novembre dernier, Campus responsables consacrait un article au « Manifeste étudiant pour un réveil écologique ». Publié le 26 septembre 2018 par des étudiants des grandes écoles françaises le manifeste a été largement partagé par les étudiants français et par les médias nationaux, si bien qu’il a aujourd’hui recueilli près de 30 000 signatures. À l’heure où la COP24 s’achève à Katowice sur une note décevante et où quatre ONG attaquent l’État français pour « inaction face au dérèglement climatique », les jeunes instigateurs de ce mouvement entendent bien donner une suite à cette mobilisation inédite !

Un « Manifeste étudiant pour un réveil écologique » : de quoi parle-t-on ?

Au moment où le GIEC publiait un nouveau rapport alarmant sur le changement climatique et où les marches pour le climat rassemblaient des milliers de personnes, des étudiants des grandes écoles françaises – l’École Polytechnique, CentraleSupélec, l’ENS Ulm, HEC Paris et AgroParisTech – lançaient un manifeste éloquent pour mobiliser l’ensemble de la société face à l’urgence climatique. Ce dernier s’ouvre sur une série de constats alarmants qui se heurtent à l’insuffisance des réactions de nos systèmes économiques, politiques et idéologiques. Les étudiants signataires déclarent ne pas se reconnaître dans le modèle de société consumériste qui est le nôtre et dans les perspectives d’avenir professionnel qui s’offrent à eux. Se présentant comme des acteurs du changement, ils en appellent au sursaut collectif pour changer rapidement de modèle de société.

Une mobilisation inédite en quelques semaines

La signature du manifeste par 30 000 étudiants de plus de 300 établissements d’enseignement supérieur vient confirmer le constat d’une génération en quête de sens, prête à se former dès maintenant aux métiers qui impulseront la transition écologique. Campus Market, Green Friday, Journée sans mégots, Semaine du développement durable : les initiatives étudiantes se multiplient ces dernières années. Le Manifeste est venu confirmer un besoin impérieux d’agir pour bâtir une société plus juste et écologique. Il a été mentionné par presque tous les grands médias nationaux et soutenu par de nombreuses personnalités (Al Gore, Cécile Duflot, etc.) au point d’inspirer une démarche similaire en Suède, au Royaume-Uni et en Allemagne.

Et maintenant : l’ACTE II !

Forts de ce succès, les rédacteurs du manifeste ont été invités par des patrons du CAC40 pour présenter leurs attentes et une lettre ouverte a été remise au Président de la République. Chaque étudiant signataire a également reçu un mail pour l’informer de l’avenir du Manifeste et l’inciter à agir concrètement. Dans les prochains mois, les étudiants rencontreront parlementaires, chefs d’entreprises et syndicats pour partager leur message. Un cahier de doléances sera constitué pour que chaque signataire exprime ses attentes sur le monde de l’entreprise et une boîte à outils sera créée pour les étudiants qui souhaitent impulser l’intégration les enjeux du développement durable dans leur formation.

En attendant, l’équipe du Manifeste invite chaque étudiant qui souhaiterait témoigner ou s’investir pour assurer l’avenir du Manifeste !

autres actualités